Silla revisited

lecture de livret #12
Un régal pour les amateurs d’opéra autant que pour les novices !
musique
Wolfgang Amadeus Mozart
livret
Giovanni de Gamerra (rédigé par Pietro
Metastasio)
concept, dramaturgie, adaptation et casting
Judith Vindevogel
photo, scénographie & éclairages
Stef Depover
piano
Veronika Iltchenko
jeu
Romain David, Benoît Piret et Jean-Baptist Szezot du Raoul Collectif, Pierre Laneyrie et Ivan Pecnik.
chant
Raphaële Green & Ellen Vanherck (MM Academy)
costumes
Leen Bogaerts
production
WALPURGIS
co-production
La Monnaie
"We make opera great again!" (Lucio Silla aka Ivan Pecnik)

Mozart servi avec un clin-d'oeil
L'HISTOIRE EN BREF
Les temps sont turbulents dans la République Romaine.
Pour agrandir son pouvoir et son influence, le dictateur Silla élimine systématiquement tous ses rivaux (potentiels). Après avoir assassiné Marius, son adversaire principal, et ensuite avoir fait répandre la rumeur de la mort de Cecilio, son jeune compagnon d'armes, Silla exige que Giunia, fille de Marius et bien-aimée de Cecilio, devienne son épouse.


QUOI? COMMENT?
Conformément à sa tradition, WALPURGIS sélectionne une fois par an un classique de l’opéra pour séparer la musique du texte. Elle le fait par pure curiosité et avec beaucoup de plaisir, de telle sorte que le contenu puisse résonner de manière nouvelle à nos oreilles et être mis en lien avec notre époque. Attendez-vous à une soirée de théâtre-musique spontané, débordant de plaisir de jeu et de joyeuse anarchie, loin de tout tabou.

LA MONNAIE EN PARLE
Dans la brochure de la saison 2017-2018

"Une approche spontanée et amusante du grand répertoire lyrique – s’il est une compagnie qui peut en déposer le brevet, c’est bien la compagnie de théâtre musical WALPURGIS. Dans le passé, la Monnaie les a notamment accueillis pour les contes-opéras Princesse Turandot et Fidelio, et la lecture du livret de Daphne. Cette saison, la troupe s’attaque avec une grande curiosité et un plaisir communicatif au livret de Lucio Silla. L’opéra de Mozart est présenté sans fioritures sous forme de clin d’œil par des chanteurs et acteurs qui maîtrisent l’art de l’improvisation. Ceux-ci mettent en scène le texte, l’émaillant çà et là de passages chantés. Une introduction idéale au vrai opéra, dont la première aura lieu deux semaines plus tard."



Dans le MM-Magazine
En quoi consiste une lecture de livret ?
Lors d’une lecture de livret, toute l’attention se focalise sur le livret d’un opéra, sur le texte qui en forme la trame théâtrale. Prima le parole donc, et poi la musica. C’est la raison pour laquelle la distribution compte surtout des acteurs. Ceux-ci « jouent » leur rôle, partition en main, comme dans l’interprétation concertante d’un opéra. Certains personnages sont interprétés à la fois par un acteur et un chanteur. C’est notamment intéressant lorsqu’un personnage est partagé entre des sentiments ou pensées contradictoires. Son dédoublement sur scène rend son conflit intérieur visible, mais également audible : un chanteur peut apporter de nouvelles nuances, amplifier certaines émotions, tempérer une pensée ou en rajouter une couche. Souvent il prouve ainsi tout le génie du compositeur. Car les bons compositeurs sont en mesure de donner de la profondeur aux pensées les plus banales en les transformant. Dans nos lectures de livrets, il me semble particulièrement intéressant que les acteurs ne soient pas soumis au tempo, au phrasé ou à la dynamique qu’impose le compositeur. Il en découle un effet très libérateur, ce qui rend ces lectures accessibles également aux non-initiés. Comme le texte est dissocié de la musique, les acteurs peuvent – pour ainsi dire – le « découvrir sur place ». C’est ce caractère improvisé et ludique qui fait la singularité des lectures de livrets et qui suscite généralement quelques moments très drôles.

Comment se passe la conception d’une lecture de livret ?
Tout d’abord, je lis la partition et le texte plusieurs fois de suite. Ensuite, je m’attelle à la préparation dramaturgique du travail et je sélectionne les fragments musicaux que je souhaite utiliser. Puis je rassemble la distribution et je réalise une traduction actuelle du livret, agréable à dire.

Combien d’artistes participent à Silla Revisited?
Pour une lecture de livrets, nous sommes généralement une dizaine : environ cinq acteurs, trois chanteurs et un ou deux musiciens. J’essaie de trouver un bel équilibre entre les personnes que je connais bien et les artistes avec lesquels je n’ai pas encore collaboré. Pour Silla, je me réjouis de travailler avec Ivan Pecnik, Pierre Laneyrie et les acteurs du Raoul Collectif. J’espère également que de jeunes chanteurs de la MM Academy pourront participer à ce projet.

Inscription bulletin