HAVEN 010

avec
Camilla Barratt-Due (accordéon, voix - Norvège), Inge Büscher (costumes - Belgique), Charo Calvo (electro-acoustique - Espagne), Michael De Cock (texte et mise-en-scène - Belgique), Stef Depover (scénographie - Belgique), Geert De Wit (son - Belgique), Ruud Gielens (actor - België), Hadewig Kras (chant et basse), Ana Naqe (chant et violon - Albania), Marija Pavlovic (clarinette - Croatie), Kristin Rogghe (dramaturgie - Belgique), Eric Thielemans (coach et oreille extérieure), Judith Vindevogel (chant et direction musicale - Belgique), Mourade Zeguendi (comédien - Belgique)
coeur
Safet Gavranaj, Awa Jassey, Ehmed Houja, Delroy Kenneth Lampart, Hashmatullah Yousafi, Ajan Karunaianataan, Vivienne Wanjiru, Richard Maungmaung, Idrissa Mbengue, Zekeria Rezaie, Wahid Khanjar, Jamal Khalesallisami, Abdul Wadood Wasefi, Ganesh Bahadur B.K., Hassan Abdelaziz, Nebil Ali, Ali Moeit, Pascalson-one Hakirimana
en collaboration avec
TAZ, ZVA, National Theatre London, Moussem Nomadisch Kunstencentrum
production
WALPURGIS & 't ARSENAAL
en collaboration avec Union Suspecte
Ach wie flüchtig, ach wie nichtig
ist der Menschen Leben.
Wie ein Nebel bald entstehet
und auch wieder bald vergehet.
So ist unser Leben sehet!


J.S. Bach
Un vieux hangar près du port d’Anvers. La nuit tombe.
Mourad, un jeune Algérien sans papiers, est en route pour Ostende, d’où il veut tenter de joindre l’Angleterre.
Erik, un jeune entrepreneur Flamand, à besoin d’un coup de main et le prend avec lui. En route, ils parlent. De leur monde, de comment il est et de ce qu’il pourrait devenir.
Cinq femmes voyagent avec eux – invisibles. Avec un arsenal de chansons, de sons et de languages, elles chantent de ce que les hommes ne parlent pas.

Dans PORT010 son, image et texte seront mêlés pour raconter l’histoire d’une odyssée contemporaine. Un voyage souvent difficile, en passant par nos routes, nos villes et nos ports. Mais toujours très loin de nos vies quotidiennes.

Le texte est écrit par Michael De Cock et s’inspire de témoignages et de conversations avec des réfugiés qu’il a eu au fill des années.
Chanteuse Judith Vindevogel partira de la chanson Seerauber Jenny du Dreigroschenoper (Bertolt Brecht/Kurt Weill) pour créer une monde de son à la fois étrange et familier, en travaillant avec la voiloniste albanienne Anna Naqé, l’accordéoniste norvégienne Camilla Barratt-Due, la chanteuse, compositrice et musicienne néerlandaise Hadewig Kras, la clarinettiste croate Marija Pavlovic et la compositrice espagnole Charo Calvo.

Inscription bulletin